• Bonjour 2TH. Pour commencer, d’où vient le nom 2TH ? 

Hello, Tout simplement le pseudo 2TH vient de mon prénom et de mon nom de famille, c’est d’abord des potes qui m’ont appelé comme ça, c’était juste un délire parce qu’il y a deux T et un H dans mon prénom et dans mon nom de famille. Il y a d’autre significations un peu plus abstraites qui sont venues plus tard.

  • Pour quelqu’un qui ne te connait pas, comment présenter l’univers 2TH ?

L’univers de 2TH c’est avant tout du rap conscient sur des instrus majoritairement electro ou house, qui ambiancent avec des textes plutôt recherchés. Pour faire court mon univers va de la musique qu’on peut écouter dans une soirée entre potes pour s’ambiancer, à la musique que tu peux écouter quand tu bad ou que tu as envie de réfléchir. 

Le rap c’est quelque chose auquel je ne m’attendais pas vraiment puisque j’écoutais beaucoup plus d’électro ou house que de rap

2TH
  • D’où te viens cette passion pour la musique et quelle est ton histoire avant de devenir 2TH ? 

Ma passion pour la musique, elle est là depuis que je suis tout petit, j’ai toujours fait un peu de piano, un peu de chant. Le rap c’est quelque chose auquel je ne m’attendais pas vraiment puisque j’écoutais beaucoup plus d’électro ou house que de rap. Le rap c’est un délire de pote en fait, ils m’ont poussé à rapper et à écrire, puis petit à petit c’est une passion qui m’est venu et c’est là que j’ai eu l’idée de mêler l’électro et le rap dans mes sons. 

  • Quelle est ta relation avec la musique à l’heure du digital, à l’heure où tout le monde à accès à des outils pour composer, diffuser et écouter ce qu’il veut ?

Je pense que le digital pousse à la créativité. On n’a jamais autant créé, pour certains c’est malheureux, parce que ce n’est pas toujours une réussite, mais moi je trouve que c’est une bonne chose, ça pousse à la créativité. Le mauvais côté c’est qu’il y a beaucoup de projet et on a parfois du mal à se pencher sur tous. Y’a plein de mecs talentueux mais qui sont perdus dans le flot de production. Je me trouve chanceux d’avoir réussi à faire mon petit trou parce qu’aujourd’hui c’est très compliqué. Le digital permet de découvrir aussi plein de talents avant il fallait rentrer dans le milieu, avoir des contacts pour avoir un minimum de visibilité alors qu’aujourd’hui le digital c’est une grosse porte d’entrée. Je ne peux pas cracher dessus car c’est sur YouTube que je me suis fait remarquer avec “Ne Fuis Pas”. Je pense aussi que ça permet d’être plus indépendant et de fonctionner seul, du moins au début. 

  • Quelles sont tes sources d’inspiration et quel est le message (s’il y en a un) ? 

Comme je disais, principalement électro et house même si ca peut paraitre bizarre. Au niveau du rap, ça va du rap très conscient comme Hugo TSR jusqu’à 1995 ou PLK qui ont une vibe un peu plus punchy. Puis évidemment, il y a Stromae qui a été une grosse source d’inspiration pour moi, que ce soit artistiquement ou dans sa carrière. Pour mon message, il se résume un peu au titre de mon premier projet “Rêver plus grand, il faut se faire confiance et oser, parce que sans ça il ne se passe pas grand-chose. 

Mon but c’est de m’imposer dans cette nouvelle génération de rappeur

2TH
  • Où en es-tu actuellement ? 

J’ai sorti un clip il y a deux semaines, sur lequel on a vraiment bien bossé (“7ème ciel”). Puis plus largement, j’ai sorti mon premier EP il y a 1 an, c’était vraiment pour essayer d’élargir mon univers, pour montrer ce que je savais faire, pour ne pas qu’on me limite à “Ne Fuis Pas”. J’avais envie de confirmer ce que j’étais capable de faire et aujourd’hui mon but c’est de m’imposer dans cette nouvelle génération de rappeur

  • Qu’est-ce que tu apprécies le plus : le studio ou le live ? 

J’adore le live, mais je préfère le studio parce que je kiffe créer et c’est dans le studio que l’on crée le plus. A la base de tout projet, il y a la créativité. 

  • Est-ce que tu prépares quelque chose pour 2020 ?

Je prépare quelque chose de nouveaux. Ce qui est sûr c’est que ce sera du lourd. J’explore de nouveaux horizons mais pour le moment je ne peux pas en dire plus. 

Merci à 2TH d’avoir répondu à vos questions. Nous vous donnons rendez-vous sur ses différents réseaux sociaux pour suivre son actualité !

Publicités